14/12/2003

Inde/Népal : arrêt sur images [7/10]

Vingt-cinq minutes... C'est le temps durant lequel j'ai suivi à la trace ce moine bouddhiste après l'avoir photographié. J'avais envie de lui parler, de lui poser mille et une questions, d'en savoir plus sur sa vie et ses croyances. Ca aurait été un échange formidable. Malheureusement, je n'ai pas osé lui adresser la parole. Excès de timidité. Manque de confiance. Je me suis donc contentée de le suivre, de l'observer, d'analyser chacun de ses moindres gestes. Lentement, calmement, le vieil homme fait tourner les moulins à prières, dans le sens des aiguilles d'une montre. Le sens cosmique. Il plasmodie inlassablement 'Om Mani Padmé Hum', le mantra d'origine indienne le plus récité par les bouddhistes tibétains. 'Joyau dans la fleur de Lotus'. Par cette formule sacrée, les bouddhistes se libèrent de la pensée, font le vide, se concentrent sur la paix, l'harmonie et la tranquillité. A chaque moulin à prière, son pouce s'attarde sur une lettre : 'Om', le son originel. L'essence de l'Univers. Le mantra des Mantras. Soudain, il s'éloigne des moulins à prière et entre dans un temple. Je le suis toujours. Le vieil homme est immobile et fixe le mur. Un mandala. Une représentation concentrique de l'Univers, support à la méditation. Je pourrais le regarder des heures. Mais il est temps. Temps pour moi de lui dire au revoir et de retrouver les autres. Ce jour là, j'ai compris. J'ai compris qu'il n'était pas toujours nécessaire de parler pour apprendre. (...)
 
Népal, village tibétain, moine bouddhiste

12:09 Écrit par julie dans Inde / Népal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.