10/03/2004

Reminiscence

Saviez-vous que j’avais été samouraï dans une autre vie ? C’est de là que vient ma fascination viscérale pour le Japon.
Samouraï ? Cela signifie littéralement ‘celui qui sert’. Et puis il y a le Bushido, la voie du Samouraï. Un code d’honneur transmis oralement de génération en génération. Je n’étais encore qu’un enfant lorsque le Bushido m’a inculqué la rectitude, la bravoure, la bienveillance, la compassion, l’action juste, la sincérité, l’honneur et la loyauté. Cette dernière vertu, la loyauté, a été empruntée au Confucianisme et au Shintoïsme. C’est de là que sont également issus les principes de vénération des ancêtres, de piété familiale et de patriotisme. Sans oublier la rectitude, clé de voûte de la mentalité japonaise.
Très tôt, j’ai été initié au kendo, au ju-jutsu et au kyudo. Je maniais le sabre comme nul autre. Dans le Bouddhisme, j’ai puisé les notions de calme, de sérénité et de maîtrise.
C’est troublant de savoir à posteriori qu’on a fait partie de l’élite guerrière qui dirigea le Japon de 1185 à 1867.
Je me souviens d’être mort une première fois, en 1273. Par seppuku. Dans un sang froid absolu et un calme impénétrable (…)


12:30 Écrit par julie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.