05/05/2004

L’essentiel [?]

Ma mémoire est défaillante. Depuis toujours. Or, je me souviens très clairement de l’endroit et du contexte dans lequel j’ai vu, pour la première fois, cette estampe japonaise de Katsushika Hokusai [Tokyo, 1760 - 1849].
 
Je devais avoir dix-sept ans. Dix-huit, tout au plus. Pour la première fois, j’entendais parler d’art nippon et de son influence sur les peintres du début du vingtième siècle. Plus spécifiquement sur les impressionnistes et les post-impressionnistes.
 
Par la suite, j’appris à mieux connaître cet artiste japonais, surnommé entre autres gakyôjin, "le fou de dessin". Je découvris également la période Edo [1760 - 1810], dont la seconde moitié fut qualifiée d’âge d’or de l’estampe japonaise.
 
Aujourd’hui, je pensais tout savoir sur cette œuvre, sur la "Grande vague de Kanagawa" : le schéma géométrique, la représentation de l’espace, la présence symbolique du mont Fuji, la personnification de l’écume, la présence du Ying et du Yang dans le rapport vague/ciel, …
 
Et pourtant, hier, je constatai avec stupéfaction que je n’avais jamais remarqué l’essentiel : les barques que la grande vague s’apprête à engloutir. Jamais ! Comme si, durant toutes ces années, j’avais occulté le danger pour ne conserver que l’équilibre et la perfection de l'ensemble (…)

08:59 Écrit par julie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.